Si les deux pays ont beaucoup en commun, essentiellement grâce à leur histoire et influences communes, ils sont par d'autres aspects radicalement différents. Une grande partie de la culture du Japon est issue de la culture chinoise, mais au cours des siècles, elle a été assimilée, puis a évolué de façon parfois distincte de celle de la Chine continentale. 

 

 

 

  

Les points communs:

  • Confucianisme : primauté du groupe sur l'individu, importance de la famille, respect de la tradition et de la hiérarchie sociale, communication indirecte...Le confucianisme imprègne grandement les 2 sociétés.
  • Bouddhisme : le bouddhisme Zen, à l'origine de nombreux temples, est le cousin (ou même l’héritier direct) du bouddhisme Chan chinois.
  • Architecture  médiévale
  • Ecriture : la langue japonaise utilise en partie les sinogrammes chinois.
  • Art traditionnel : peinture, céramique, porcelaine, etc

Le différences:

  • Art culinaire : à part que le riz et les nouilles y ont une place importante, rien ne rapproche ces deux cuisines:
    • La cuisine chinoise est souvent extrêmement variée, relativement épicée, fait appel à beaucoup de sauces
    • La cuisine japonaise propose beaucoup d'aliments crus, et les condiments (Wasabi, sauce soja...) sont différents de ceux employés en Chine
  • Sens de l'esthétique :
    • les Japonais ont un grand sens de l'esthétique, avec une préférence pour des motifs épurés.
    • Les Chinois portent davantage leur attention sur le fonctionnel que sur l'esthétique. En décoration, ils ont une préférence pour des designs relativement chargés et parfois clinquants.
  • Perfection et pragmatisme :
    • les Japonais sont en règle générale très attachés aux détails et très perfectionnistes.
    • Les chinois sont de grands pragmatiques, et tolèrent volontiers l'approximation tant qu'elle ne compromet pas le coté pratique. L'expression "chabuduo" (à peu près), très courante en Chine, résume bien cet état d'esprit.  
  • Jungle et calme : Les lieux publics en Chine donnent une sensation de bruit et de fourmillement, alors que l'environnement japonais est beaucoup plus calme, plus policé. Les Japonais sont très polis en toutes circonstances. Les Chinois sont relativement courtois avec leur cercle de connaissances et de proches, mais peuvent etre très abrupts et rudes avec des inconnus.
  • Langue : mis à part l'utilisation de sinogrammes, le Japonais a aussi deux systèmes d'écritures syllabaires, qui n'ont rien à voir avec le mandarin. Musicalement, la langue japonaise est atone, alors que le mandarin est basé sur 4 tons.
  • Propreté

Il faut enfin noter que les relations entre les deux pays ont de tout temps été tumultueuses. Le Japon a essayé a plusieurs reprises d'envahir son voisin, et l'histoire a été émaillée de nombreuses guerres. La dernière 1937-1945 a laissé des trace très douloureuses, en particulier du au massacre de Nankin (200 000 morts) perpétré par l'armée japonaise. D'autant que ces exactions n'ont jamais été officiellement reconnus par les autorités japonaises.